Elimination des Métaux Lourds

jeudi 12 janvier 2012
par  André Boucq
popularité : 3%

Elimination des Métaux Lourds

Selon de récentes recherches, le citadin moderne se trouve beaucoup plus exposé à l’influence des métaux lourds que l’être humain pré-industrialisé. Ce qui a abouti à l’accumulation de métaux lourds dans notre organisme par la nourriture et l’eau que nous buvons, ainsi que par l’air que nous respirons.

L’amalgame dentaire est un exemple bien connu de métal lourd toxique. L’amalgame est utilisé pour les obturations dentaires. Il s’agit d’un alliage composé d’environ 50% de mercure.

Des chercheurs ont étudié la répartition du mercure dans un organisme vivant en plaçant quelques plombages au mercure radioactif dans le corps de moutons. En moins d’un mois, des niveaux élevés de mercure radio-actif furent mesurés dans les mâchoires, les intestins et les poumons ; et, plus tard également, dans le cerveau, le foie, les reins, la thyroïde, le pancréas, l’hypophyse, les glandes surrénales et les ovaires.

Cela montre bien que le mercure des amalgames dentaires peut avoir une incidence sur n’importe quel processus métabolique et s’attaquer à presque tous les tissus du corps.

L’on trouve aussi le mercure dans les pesticides et les fongicides, les émissions industrielles (par exemple, lors de la production de chlore, de papier, d’encre, de glaces et de miroirs), les tubes fluorescents, les incinérateurs de déchets, les piles et les batteries, les désinfectants, les agents de conservation des médicaments et des vaccins, les collyres et les gouttes nasales, ainsi que les cosmétiques.

Qu’est-ce que les métaux lourds ?

Le groupe des métaux lourds comprend, entre autres, le mercure, le plomb, le cadmium, le nickel, l’aluminium et le titane, bien que ces deux derniers soient en fait des métaux légers.

La plupart des métaux lourds sont toxiques, tandis que certains – comme le fer, le germamium et le cuivre – sont indispensables sous leur forme organique, mais toxiques sous leur forme inorganique.

Les intoxications aux métaux lourds agissent le plus souvent de façon lente et insidieuse ; elles éclatent rarement en crises aiguës. Elles se manifestent par des symptômes en tous genres et, pour ce qui est de la santé, leur pouvoir destructeur est généralement sous-estimé.

Pourquoi les métaux lourds sont-ils si dangereux ?

 ? Les métaux lourds catalysent les réactions oxydatives et encouragent ainsi la production de radicaux libres.

 ? Ils refoulent les minéraux (par exemple le zinc et le magnésium) et les éléments à l’état de traces des sites de fixation enzymatiques, ce qui provoque un blocage du métabolisme.

 ? Une exposition chronique aux métaux lourds peut modifier les structures des protéines et, par voie de conséquence, aussi les anticorps de notre système immunitaire.

 ? Les structures des lipides présents au sein de chaque cellule peuvent subir une altération, ce qui a pour effet de perturber le flux d’entrée et de sortie des éléments nutritifs.

Voici, maintenant, ci-dessous, une description des effets spécifiques des substances naturelles qui pourraient aider à éliminer les métaux lourds

- La vitamine B6 aide à éliminer l’aluminium.

- La vitamine C - l’acide ascorbique - à hautes doses stimule le système enzymatique du foie, ce qui permet la détoxification du foie et l’élimination des polluants, des métaux lourds et des pesticides. De plus, elle protège contre le stress oxydatif élevé qui résulte de l’intoxication aux métaux lourds.

- La vitamine E protège de l’aluminium toxique. Elle entrave également l’accumulation du plomb dans nos tissus connectifs, réduisant ainsi sa toxicité cellulaire.

- Le calcium réduit aussi l’absorption du plomb dans l’appareil digestif.

Des niveaux insuffisants de calcium favorisent l’absorption de l’aluminium par le corps. Le calcium réduit aussi l’absorption du plomb dans l’appareil digestif.

-  Le sélénium a un effet protecteur contre l’aluminium et diminue la toxicité et les dégâts oxydatifs dus au mercure.

- Le zinc réduit la toxicité de l’aluminium et les dégâts cellulaires qu’elle provoque. Le zinc rivalise également avec le plomb pour les sites de fixation sur une quantité d’enzymes et peut ainsi évincer le plomb. La présence de cadmium occasionne souvent un manque de zinc.

- La cystéine et la méthionine – deux acides aminés – contiennent toutes les deux du soufre dans leur structure chimique. Les métaux lourds réagissent au soufre, provoquant la formation de sulfures. Ce n’est que sous cette forme qu’ils deviennent solubles et peuvent enfin être éliminés par les reins et le foie.

- Le MSM (méthyl-sulfonyl-méthane) est une forme organique du soufre. Poudre cristalline blanche, il représente une source de soufre et par là même chélate les métaux lourds en les rendant solubles. Le MSM a une fonction essentiellement extra-cellulaire.

* L’acide alpha-lipoïque - aussi appelé acide thioctique - est un acide gras saturé doté d’une structure en anneau inhabituelle qui contient deux atomes de soufre. Il a un effet chélateur comparable à celui du MSM, mais, de par sa nature de minuscule molécule hydro- et liposoluble, il a accès à presque tous les tissus du corps et, de ce fait, travaille également avec les cellules.

Site à consulter également :

intoxication au plomb :

http://www.poisoncentre.be/article.php?id_article=738#Références

Intoxication au mercure :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/mercure-3003.html

Intoxication à l’aluminium :

http://www.paperblog.fr/751303/l-empoisonnement-par-l-aluminium-par-dr-anita-pepi-dc/


Commentaires  (fermé)

mardi 10 décembre 2013 à 09h34

Bonjour,
Avez vous fait le test d’intoxication aux métaux lourds ? Pour moi le diagnostic de SLA n’est pas encore précis mais mon neurologue semble pencher vers cette maladie (je dois faire des analyses complémentaires), et je cherche à savoir si l’intoxication aux métaux lourds peut en être la cause.
Merci pour votre réponse,
Karine

Logo de André Boucq
jeudi 12 janvier 2012 à 17h29, par  André Boucq

Prochainement, je posterai mon témoignage sur l’exposition aux métaux lourds auxquels j’ai étais exposé !!
Cause de ma SLA ou pas, je ne le serai jamais !!!!!!!!!!!!!