L’AFM (Téléthon) va produire des médicaments

mercredi 13 avril 2011
par  André Boucq
popularité : 1%

L’AFM (Téléthon) va produire des médicaments mais attend encore le feu vert PARIS - L’Association française contre les myopathies (AFM) a annoncé jeudi que son nouveau centre Généthon-Bioprod sera "opérationnel dès 2012" et produira des "vecteurs-médicaments à une échelle pré-industrielle", confirmant partiellement des informations de La Tribune.

L’AFM est toutefois encore dans l’attente du statut d’établissement pharmaceutique, dont elle a besoin pour lancer cette production.

Généthon, créé par l’AFM et financé à 90% par les dons du Téléthon, menait déjà depuis 2006 "des essais cliniques avec des vecteurs-médicaments produits dans son centre de production, l’Etablissement de thérapie génique et cellulaire (ETGC)", a indiqué l’AFM dans un communiqué.

Une nouvelle réglementation, en date du 22 mars, "permettra d’aller plus loin et de solliciter le statut d’établissement pharmaceutique pour son nouveau centre de production", précise l’association.

Cette législation donnera la possibilité à Généthon-Bioprod, grâce au statut d’établissement pharmaceutique, "de produire des médicaments de thérapie génique, destinés à être utilisés en essais cliniques et pouvant aller jusqu’à la mise sur le marché", poursuit l’AFM.

Toutefois, "à ce jour, les décrets d’application de cette nouvelle législation ne sont toujours pas parus et pour le moment en France, aucun organisme à but non lucratif ne dispose du statut d’établissement pharmaceutique", souligne l’association.

Citée mercredi dans La Tribune, la présidente de l’AFM, Laurence Thiennot-Herment, y affirmait que l’association avait obtenu ce statut "en février dernier", une première pour une association à but non lucratif.

Généthon-Bioprod produira dès 2012 des lots de médicaments pour des essais cliniques de phase I et II pour des pathologies neuromusculaires comme la myopathie de Duchenne et des maladies rares du système immunitaire, de la rétine ou du foie, selon La Tribune.

Le site de production Généthon-Bioprod, qui occupe 5.000 m2 à Evry (Essonne), a été inauguré en novembre 2010. Il représente un investissement de 28 millions d’euros, financé par le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil régional de l’Essonne, le Genopole et l’AFM.

Généthon a pour mission de mettre à la disposition des malades atteints de maladie rares des traitements innovants et compte aujourd’hui plus de 200 chercheurs, médecins, ingénieurs et spécialistes des questions réglementaires.

(©AFP / 14 avril 2011 18h38)


Commentaires  (fermé)

Logo de KIKI
lundi 26 décembre 2011 à 16h34, par  KIKI

200 chercheurs FRANÇAIS EQUIVEAU A 10CHERCHEURS AMÉRICAIN
ARRÊTEZ LES FRAIS DE SUITE ARRÊTER LES GROS SALAIRES ET PENSER A LA RECHERCHE BANDE D INCAPABLE CHERCHEURS FRANÇAIS VOUS NE SORTIRAIS JAMAIS RIEN A PART VOS LUNETTES

Navigation

Articles de la rubrique