recherche sur les cellules souches (Northshore)

vendredi 9 juillet 2010
par  André Boucq
popularité : 1%

Avancée fondamentale dans la recherche sur les cellules souches réalisée dans le Northshore.

Une avancée dans la recherche sur les cellules souches a eu lieu dans le Northshore, avancée qui pourrait apporter de l’espoir à des milliers de personnes touchées par la Sclérose Latérale Amyotrophique ou SLA. La recherche qui s’est déroulée à Covington pourrait bien transformer cet endroit en un nouveau pôle médical mondial. C’est le Docteur Gabriel Lasala qui est à la tête de ces progrès dans la recherche sur les cellules-souches. "Nous sommes le seul groupe qui utilise les cellules-souches dans le domaine de la SLA, le seul groupe dans ce pays."

L’année passée au mois d’août, Dudley Jourdan apprenait qu’il était atteint de SLA. "Retournez chez vous et mettez de l’ordre dans votre vie. Il vous reste 2 ans à vivre.", s’est-il entendu dire. Mais aujourd’hui, lui et beaucoup d’autres souffrant de cette maladie y croient à nouveau. Dudley est dans la phase de sélection de la cellule-souche adulte . "Nous sommes devenus comme fous, parce que nous avions tellement prié pour que cela arrive".

Le Docteur Jose Monguell, spécialiste des cellules-souches et connu mondialement, a quitté le Chili pour rejoindre l’équipe du Docteur Lasala. Le procédé consiste à prendre de la moelle osseuse chez un patient, d’ en extraire les cellules-souches, et de les multiplier, faisant passer leur nombre de quelques milliers à plusieurs millions, pour enfin les réinjecter et ainsi régénérer les tissus endommagés.

"Une seule cellule-souche peut en donner une autre, ce qui théoriquement, permet au patient d’en avoir à tout moment une prête à continuer le travail " explique le Docteur Monguell. D’autres protocoles portant sur les cellules-souches adultes développés par le Docteur Lasala et approuvés par la FDA (Food and Drug Administration) ont réussi avec succès à sauver des vies et des membres. Grâce au taux de réussite dans d’autres protocoles, la FDA a autorisé l’accès aux essais cliniques sur la maladie, ce qui signifie que plus de patients pourront bénéficier d’un traitement. Cela renforce le rêve de Dudley et de tous ceux qui sont atteints de la SLA qu’une guérison pourrait un jour être possible . Le processus progresse rapidement. Un produit utilisant des cellules-souches pour le traitement du SLA pourrait déjà se retrouver sur le marché dans à peine 3 ans. Suivant le succès des essais cliniques sur ces cellules-souches adultes, le Northshore serait en passe de devenir le plus grand centre américain spécialisé, avec un impact économique évalué à plus d’un milliard de dollars.

Traduction : Véronique Lemineur

Source : ALS Independence



Commentaires  (fermé)

Logo de André Boucq
lundi 12 juillet 2010 à 09h37, par  André Boucq

Bonjour Arlette,
Je vous envoie un petit mail tantôt.
bonne journée.
André Boucq

Logo de VANLIERDE ARLETTE
vendredi 9 juillet 2010 à 16h26, par  VANLIERDE ARLETTE

JE VIENS DE LIRE CET ARTICLE QUI ME REDONNE ESPOIR AU MOMENT OU MON MORAL ETAIT AU PLUS BAS
POURRIEZ VOUS ME RENSEIGNER POUR PARTICIPER AUX ESSAIS

ARLETTE