Nouvelle convention avec INAMIE

mercredi 2 septembre 2009
par  André Boucq
popularité : 17%

Cette information, nous a été transmise par ABMM de Mons

http://www.abmm.be/

Merci Monsieur Huet

Conventions relative à l’organisation et au financement d’un programme de prise en charge de patients souffrant de sclérose en plaques ou de sclérose latérale amyotrophique en phase avancée et de la maladie de Huntington en phase avancée

Dans le cadre du budget des soins de santé pour 2009, un montant d’un peu plus de 8 millions d’euros a été libéré pour instaurer une nouvelle intervention de l’assurance obligatoire soins de santé. Cette intervention couvre les frais additionnels résultant de l’organisation d’un programme de prise en charge, dans le cadre d’une collaboration entre un hôpital et des structures résidentielles, à destination de patients souffrant :

* de sclérose en plaques ou de sclérose latérale amyotrophique à un stade avancé (SP /SLA) * de la maladie de Huntington à un stade avancé.

Les groupes cibles de ce programme sont les patients atteints de sclérose en plaques ou de sclérose latérale amyotrophique d’une part, et de la maladie de Huntington d’autre part. Il concerne toutefois des patients qui n’ont plus besoin de soins médicaux ou chirurgicaux aigus (qui justifieraient un traitement en service hospitalier d’index C ou D) et qui, en raison de leur état physique, cognitif ou psychique et de troubles comportementaux éventuels, n’entrent plus en ligne de compte pour la rééducation fonctionnelle classique dans le cadre d’une convention de rééducation fonctionnelle ou de la nomenclature de rééducation fonctionnelle. Néanmoins ces personnes requièrent encore une prise en charge multidisciplinaire continue.

Selon une étude de la Fondation Reine Elisabeth, le nombre de patients qui satisfont à ces critères de prise en charge SP /SLA s’élève à 300 et le nombre de patients Huntington à 140.

Veuillez suivre les liens pour plus de détails

André Boucq